Poème de Saïda Menebhi

"Le vent de mon pays
souffle, hurle, gronde
sur la terre humide qu’il balaie
il trace des figures
il grave un passé
le mien, le tien, celui de chacun
son bruit me rappelle une symphonie
celle que tu sussurais à mon oreille chaque nuit
Avant, il y a longtemps déjà
aujourd’hui, ce soir, cette nuit
seules les empreintes de la vie
me reviennent à l’esprit et
la pluie tenace, le vent têtu
reviennet comme chaque année
et me ramènent à toi
aussi loin que tu sais
me rappellent encore
que j’ai un corps que j’ai une voix
que j’élève en offrande à toi."

Saïda Menebhi


Biographie:
Née en 1952 à Marrakech. Professeur d'anglais. Militante de l'organisation marxiste léniniste dissoute Illal Amam. Arrêtée en janvier 1976, torturée et décédée à la suite d'une grève de la faim le 11 décembre 1977.

Ses livres, poèmes, lettres et écrits de prison sont édités par les comités de lutte contre la répression au maroc.

Site internet : saidamenebhi.ifrance.com/histoire.htm

Posts les plus consultés de ce blog

4ème de couverture A Marrakech, derrière la Koutoubia

A Marrakech, derrière la Koutoubia

Chant du Matin, Extrait Poème de Jamila Abitar