Articles

Affichage des articles du avril, 2010

Le thé du Sahara, Trois sinon rien

Les proverbes rythment les cœurs autour d’un feu.
Le patrimoine oral sensibilise l’artiste.
Le premier bouillonne et voit passer
la feuille verte.

L’élégance des gestes et l’esthétique de la langue
accompagnent la théière qui sera transvasée
autant de fois qu’ils feront appel au mousseux.

C’est le moment de déposer une pincée de sucre
pour recevoir le thé et ses vertus de patience.

Les artistes seront servis lorsque l’amertume aura disparu
et qu’il ne restera plus que le parfum d’un fleuve sans remous.

Jamila Abitar